23 jul. 2011

Tenim bambu i terreny/ Nous avons bambou et terrain

Després d’aquests darrers dies, sembla que tot ja comença a encarrilar-se.

Ahir vam anar a Marmelade, un poble veí de Dondon, a una plantació de bambú a veure si tenien alguna espècie adequada per a construir. Efectivament, en tenien i vam fer una comanda per a poder restaurar la teulada de la futura sala infantil de la biblioteca. La setmana que ve, ja engegarem l’obra i ens tocarà estar allà a peu de canó.

Avui, tothom ens deia que el cura del poble ens buscava i semblava que no podíem trobar-nos. Quan finalment hem coincidit, ens ha anunciat que ja tenim terreny per començar a treballar sobre el projecte objectiu de la nostra visita a aquestes terres.

Hem arribat a un acord entre tots que un hospital ara per ara és una necessitat primordial però que no tenen medis per administrar-lo. Llavors hauríem de seguir buscant ajuda a veure si seria possible la realització d’aquest centre sanitari. Doncs, entre l’ajuntament, la parròquia i nosaltres mateixos, hem decidit que pel moment farem una escola de formació professional. L’ajuntament ja ens ha cedit el terreny, nosaltres ens encarregarem del projecte i de la seva execució i la parròquia de la gestió i administració del centre.

Sembla que en aquest país les coses funcionen millor quan l’església es posa entre mig i amb ganes de que tot vagi bé.

Molts petons a tots.

Après ces derniers jours, il semble que tout commence a se mettre en ordre.

Hier, nous avions été à Marmelade, la ville voisine de Dondon, dans une plantation de bambou pour voir s’ils avaient une espèce adéquate à la construction. En effet, ils en avaient et nous avons fait une commande pour pouvoir réformer la toiture de la future salle infantile de la bibliothèque. La semaine prochaine, nous allons commencer le chantier et nous devrons être au pied du canon.

Aujourd’hui, tout le monde nous disait que le curé de la paroisse voulait nous voir et il semblait que ce serait impossible. Finalement, quand nous avons coïncidé dans la rue, il nous a annoncé que nous avons trouvé un terrain pour commencer à travailler sur le projet objectif de notre visite à ces terres.

Entre tous, nous avons accordé qu’un hôpital est une priorité à Dondon mais qu’ils n’ont pas les moyens pour l’administrer. Donc, nous devrons continuer à chercher d’autres aides externes pour voir si ce serait possible sa réalisation. Alors, entre la mairie, la paroisse et nous-mêmes, nous avons décidé que pour le moment nous ferons une école de formation professionnelle. La mairie nous a donné le terrain, nous nous chargerons du projet et de son exécution et la paroisse de sa gestion et administration.

Il parait que dans ce pays les choses fonctionnent mieux quand l’église y participe avec la motivation de que tout aille bien.

Un gros bisou à tous.


Paisatge de les muntanyes pelades, per això no volem construir amb fusta
/ Paysages des montagnes deboisées, pour cela nous ne voui
lons pas construire avec du bois

Taiwan & Haití
Tenien 7 varietats de bambu, aquest últim és decoratiu/
Ils avaient 7 variétés de bambou, celui-ci est décoratif

2 comentarios:

Soyyoeldani dijo...

Felicidades por los avances! ;)

Angel Menargues dijo...

Visca el bambú arribat doncs, vladi i marta!

Certament a la que es posa l'església pel mig tot us serà més fàcil XD quines coses!

ara bé, sempre podries colar algun edifici megapolivalent i si cal un hospital, hospital, si cal una escola, escola... jiji (i vladimir es posà les ulleres de sol...! )

ens n'anem a blanes als focs, avui! se'us trobarà a faltar! moooooose!